Clement Bur, Michel Humm

Caton l’Ancien et l’hellénisme

Images, traditions et réception

    59,00 € 59,00 € 59.0 EUR

    59,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Edité par Clement Bur
    Edité par Michel Humm
    Editeur Association de Boccard
    Distributeur Association de Boccard

    Marcus Porcius Cato, dit Caton l’Ancien ou Caton le Censeur (234-149 av. J.-C.), présente dans nos sources l’image sévère du Romain intransigeant, fidèle aux valeurs traditionnelles. L’une des facettes essentielles de cette image est son attitude à l’égard des Grecs et de leur culture, si bien que Caton passe habituellement pour un adversaire acharné de l’hellénisme et de son influence jugée néfaste pour la culture et les valeurs romaines. Ce topos véhiculé par les sources antiques a été abondamment repris par l’historiographie moderne qui souligne volontiers l’« antihellénisme » de Caton. C’est ce lieu commun et les débats qu’il a engendrés que cet ouvrage collectif ambitionne d’explorer.
    Les rapports entre Caton et l’hellénisme sont en fait complexes et n’ont rien à voir avec un simple « antihellénisme primaire ». Son attitude à l’égard de l’hellénisme est d’abord un fait d’histoire sociale et culturelle qui exprime le système de valeurs non d’un individu isolé, fût-il exceptionnel, ni d’une classe sociale ou d’un groupe politique particulier, mais d’une large partie du corps civique romain. L’image d’un Caton viscéralement opposé à l’hellénisme ou à l’hellénisation de la société romaine de son temps fut partiellement construite par Caton lui-même et fut nourrie par la suite d’un regard sur le passé qui opposait la République « aux mœurs pures » des IVe-IIIe siècles à la République « dégénérée » du dernier siècle av. J.-C. Les moralistes et l’historiographie modernes, en préservant, en partie inconsciemment, cette perception de l’histoire romaine, contribuèrent à faire de Caton l’ennemi irréductible d’une culture grecque qui aurait contribué à mener la République romaine à sa perte. Cet ouvrage s’efforce de déconstruire cette image simplificatrice, produit d’une maturation pluriséculaire et d’une vision morale de l’histoire, pour redonner à Caton l’Ancien la profondeur et la complexité qui caractérisent tout homme politique de son envergure.

     

     

    Les huit contributions sont dues à Clément Bur, Gualtiero Calboli, Chiara Carsana, Martine Chassignet, Michel Humm, Sylvie Pittia, Maria Teresa Schettino, Christian Stein et Éliane Stoffel.

    Livre Broché
    Date de parution 2022-01-31
    Nbr Pages Arabes 252
    Couleurs oui
    Collection Études d’archéologie et d’histoire ancienne
    ISBN 13 978-2-7018-0639-6
    Type Nom
    Sommaire TDM_BAT.pdf