Le sacrifice dans les littératures francophones

    49,00 € 49,00 € 49.0 EUR

    49,00 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Add to Cart

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    Les littératures francophones postcoloniales portent l’empreinte de la douleur, du compromis ou encore de l’oubli, notions qui transparaissent dans celle du sacrifice. Dans ce collectif, les auteurs se penchent sur différentes représentations et fonctions du sacrifice dans le roman, le théâtre, la nouvelle, et le film antillais, haïtien, africain et québécois. L’étude déploie la diversité, tant dans le ton que la forme, du sacrifice dans des régions géographiques diverses et selon des esthétiques variées. Qu’il s’agisse du sacrifice au sens propre ou de l’artifice, la notion demeure riche en interprétations et traduit le caractère unique des littératures francophones. Don de soi ou don de l’autre, l’étude du sacrifice nous permet de comprendre l’Histoire d’hommes et de femmes pris dans le tourbillon de leur culture respective face au « destin »

    Table des matières Carole Edwards: Introduction Abderrahmane Baibeche: La Révolte entre la mort de Dieu et la mort de l’auteur Gladys M. Francis: Folies sacrificielles dans le théâtre francophone africain Sylvie Chalaye: Sacrifice et Eucharistie dans le théâtre de Koffi Kwahulé Carole Edwards: Tuer/Tu es: Patrice Lumumba et le Congo Axel Arthéron: Le Théâtre caribéen d’expression française: La Tragédie du Roi Christophe (Aimé Césaire), Monsieur Toussaint (Edouard Glissant) et Dessalines ou la passion de l’indépendance (Vincent Placoly) Yolande Helm: Coeur d’Ebène de Roland Brival: Victimes et/ou Martyrs, Maîtres et/ou Esclaves? Yolaine Parisot: Sacrifice de l’auteur, désacralisation de l’écrivain-monde: l’exemple haïtien Mylène Dorcé: Kenbé rèd sò, pa lagé! Dictature, colère, humour chez trois écrivaines haïtiennes Résumés Contributeurs Index

    Carole E. Edwards est Maître de Conférences à la Texas Tech University où elle enseigne la littérature française. Elle est l’auteure de, entre autres, Les Dramaturges antillaises : Cruauté, Créolité, Conscience féminine (L’Harmattan, 2008) et publie régulièrement sur le théâtre antillais et la littérature postcoloniale francophone.

    Format Broché
    Nombre de pages
    193
    Collection Francopolyphonies
    ISBN 13 978-90-420-3840-0
    Type Nom