Anne-Marie Guimier-Sorbets, Roland Etienne, Pascal Darcque

PROASTEION

Recherches sur le périurbain dans le monde grec

    36,00 € 36,00 € 36.0 EUR

    36,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Dirigé par Anne-Marie Guimier-Sorbets
    Dirigé par Roland Etienne
    Dirigé par Pascal Darcque
    Editeur MAE Maison Archéologie & Ethnologie - René-Ginouvès - Publications
    Distributeur Association de Boccard

    Ce volume est issu d’une série de rencontres organisées par l’équipe « Archéologie du monde grec » du laboratoire ArScAn (Archéologies et Sciences de l’Antiquité, UMR 7041, Nanterre). Il rassemble une douzaine de contributions centrées sur le monde grec, au sens le plus large du terme, du IIe millénaire au ive siècle av. J.-C., de la Grande-Grèce au Pont-Euxin et à la Lycie, en passant par l’Attique, l’Arcadie et la Macédoine. À partir d’une analyse renouvelée des textes, des inscriptions et de certains sites (Athènes, Amphipolis ou Samos, par exemple), les auteurs étudient le polymorphisme des implantations périurbaines, ainsi que le rapport entre les secteurs périurbains et les sanctuaires, les installations artisanales ou les nécropoles. Le terme de « périurbain » a ici une valeur heuristique pour penser un processus d’urbanisation. Ce dernier ne se réduit certainement pas à un découpage simple entre zone rurale et urbaine, entre polis et chôra, comme c’est trop souvent le cas dans les études sur la ville antique. C’est le « dynamisme » urbain qui est en cause, car ce qui se passe hors les murs n’est pas un simple « résidu » de l’organisation urbaine, une zone réservée par défaut aux seules activités polluantes ou aux cimetières. Les formes du passage entre l’intérieur et l’extérieur, les activités diverses, profanes comme sacrées, dans cette zone que les Grecs appelaient proasteion, sont susceptibles de caractériser une culture tout autant que ce qui se passait intra muros.

    Sommaire / Contents Pascal Darcque, Roland étienne, Anne-Marie Guimier-Sorbets, Avant-propos Introduction Roland étienne, La notion de proasteion dans les textes grecs. Polymorphisme des implantations périurbaines Maria Chiara Monaco, Allenare i giovani, fare filosofia nei giardini, venerare gli dei, produrre ceramica, seppellire i morti: considerazioni preliminari sul proasteion di Atene in età classica François Salviat, La topographie d’Amphipolis au ve s. av. J.-C. : en relisant Thucydide Jacques des Courtils, La ville de Xanthos (Lycie) et son environnement. Périurbain et sanctuaires Yvette Morizot, Artémis périurbaine Katérina Chryssanthaki-Nagle, Sanctuaires périurbains en Macédoine antique Madeleine Jost, Sanctuaires périurbains d’Arcadie Périurbain et artisanat Marie-Christine Hellmann, L’artisanat grec en périurbain : pourquoi, comment et quand ? Giorgos M. Sanidas, La question des activités « à nuisance » dans les villes grecques : intra ou extra muros ? Pierre Dupont, Ateliers périurbains du Pont-Euxin à l’époque grecque : quelques aspects Arianna Esposito, Ateliers de potiers et choix du lieu d’implantation en Grande-Grèce et en Sicile : bilan de la recherche Périurbain et nécropoles Maia Pomadère, Entre zone d’habitat et cimetière clos : l’évolution spatiale des aires funéraires du début du Bronze Récent au premier âge du Fer Conclusion Pierre Rouillard, Quelle archéologie du proasteion ? Index géographique Index des noms de personne Index des divinités Index thématique Auteurs et éditeurs

    Livre Broché
    Date de parution 2014-01-01
    Nbr Pages Arabes 266
    Collection Travaux de la MAE - Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès
    ISBN 13 978-2-7018-0351-7
    Type Nom