Ateufack Dongmo, Rodrigue Marcel

Névrose et création littéraire dans les nouvelles écritures afro-parisiennes

une lecture postcoloniale et psychanalytique de dix romans de la "migritude"

    40,00 € 40,00 € 40.0 EUR

    40,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur Ateufack Dongmo
    Auteur Rodrigue Marcel
    Editeur ELIPHI - Éditions de Linguistique et Philologie
    Diffuseur Association de Boccard

    Suivant des perspectives psychanalytique et postcoloniale, cette étude analyse l’écriture de la migration africaine en France, articulant les notions de névrographie, d’ordre colonial, et d’« enfants de la postcolonie » (Waberi), pour mettre en évidence une géopolitique franco-africaine encore régie par des logiques coloniales et ses effets d’ordre psychique et poétique. Il s’agit de dégager l’influence du phénomène de névrose dans le processus de création de cette littérature de la « migritude » (Chevrier), et de récuser certains lieux communs tels que la consécration de l’anti-héroïsme de la figure du migrant africain au moment même où l’Afrique a besoin de héros ; ou la peinture par trop tragique de l’immigration africaine en France indiquant que ces auteurs demeurent, à leur corps défendant, sous l’emprise d’un environnement socioculturel et professionnel dont l’idéologie dominante leur dicte des choix esthétiques franco-centrés. L’image dévalorisante de l’Afrique et de l’Africain qui se dégage de ces récits de migration rappelle finalement toute l’importance que revêt encore aujourd’hui le projet de la négritude évincé par la « migritude ».

    Livre Broché
    Date de parution 2022-06-07
    Nbr Pages Rom 16
    Nbr Pages Arabes 274
    Collection Travaux de Littératures Romanes - Poétique et littérature moderne
    ISBN 13 978-2-37276-048-5
    Type Nom
    Sommaire document(1).pdf