Théon, l’enfant grec d’Oxyrhynque

    24,00 € 24,00 € 24.0 EUR

    24,00 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Ajouter au panier

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    Les papyrus retrouvés en masse dans les sables d’Égypte offrent la possibilité de connaître la vie quotidienne des habitants de l’Égypte gréco-romaine, non seulement des hommes et des femmes, mais aussi des enfants. Leur contenu ne peut dès lors que susciter la curiosité des jeunes lecteurs, et c’est sur cette ­documentation abondante que se fonde le récit Théon, l’enfant grec d’Oxyrhynque. Un tantinet bavard, mais surtout très curieux, Théon raconte son histoire en Égypte, au début du IIIe siècle, sous la domination des Romains. Du haut de ses onze ans, il décrit le monde qui l’entoure : le Nil, Oxyrhynque, la ville, la campagne, la famille et la société qui l’entoure, ainsi que ses rêves, notamment celui de se rendre un jour dans la mégapole, Alexandrie. Au fur et à mesure du récit, le garçon grandit ; il apprend le métier de ses aïeux, celui de tisserand. Avec l'enfance s'achève le récit par trois brèves histoires, celle de ses « héros » qui le font tant rêver : Alexandre le Grand, Cléopâtre et Antinoos. Outre l’originalité du contenu et de la documentation exploitée, qui permet de découvrir l'histoire par celles d'un enfant, Théon, l’enfant grec d’Oxyrhynque s’adresse aux jeunes lecteurs, amateurs d’histoire. Si l’intrigue y est imaginée, tout le récit, y compris les aventures et les accidents qui sont rapportés sont véridiques, documentés et abondamment illustrés sensibilisant ainsi le lecteur à l’histoire de l’art.

    Danielle Gourevitch, professeur des universités, directeur d’études honoraire à l’EPHE à Paris, président honoraire de la Société française d’histoire de la médecine, éditeur de Soranos d’Éphèse et spécialiste de Galien, de la femme et de l’enfant dans le monde romain, ainsi que de l’érudition médicale au XIXe siècle en Europe. Elle est l’auteur ou co-auteur d’une quinzaine de livres et de quelque 330 articles. Site : dgourevitch.fr. Docteur en Langues et Lettres (2015) de l’Université de Liège, Antonio Ricciardetto est l’auteur d’une cinquantaine d’articles dans les domaines de la papyrologie et de l’histoire de la médecine et l’éditeur de « L’Anonyme de Londres », un papyrus médical grec du Ier siècle de notre ère, dans la Collection des Universités de France (Paris).

    Format Broché
    Nombre de pages
    112
    Illustrations 6
    Collection Les Cahiers du CEDOPAL
    ISBN 13 978-2-87562-241-9
    Type Nom