Matthieu Bernhardt

La Chine en partage

Les écrits sinophiles du Père Matteo Ricci

    0,00 € 0,00 € 0.0 EUR

    0,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur Matthieu Bernhardt
    Editeur Librairie Droz S.A.
    Distributeur Editions de Boccard

    Sans l’extraordinaire capacité d’adaptation et la singulière ouverture d’esprit de Matteo Ricci, la rencontre entre l’Europe et la Chine au XVIe siècle aurait sans doute tourné au fiasco. Elle a au contraire donné lieu à de riches échanges interculturels qui ont notamment dévoilé les Classiques confucéens à l’Europe et Euclide à la Chine. Toutefois, le peu de conversions au christianisme a fini par susciter l’impatience de Rome et la condamnation des méthodes de Ricci a conduit Pékin à expulser les missionnaires.

    L’hypothèse initiale de ce livre est qu’à l’accommodation culturelle mise en place par Ricci et ses confrères sur le plan de l’action missionnaire correspond un processus d’accommodation textuelle visant à adapter le discours sur la Chine aux attentes des lecteurs européens. Le corpus riccien, examiné ici de sa genèse à sa publication et confronté à la littérature géographique de l’époque, témoigne à lui seul de cet étonnant terrain d’entente qui a poussé les acteurs de cette rencontre à déployer un double mouvement d’accommodation.

    Fanny Maillet et Alain Corbellari

    Introduction

    Bernard Ribémont

    Louise de Kéralio, historienne, « féministe », et la littérature du XIIIe siècle

    Laetitia Saintes

    « [R]animer par un nouveau sang d’anciens souvenirs ». Le médiévisme polémique du premier XIXe siècle, du Groupe de Coppet à Chateaubriand

    Jonathan Hofer

    Les fabliaux sous le Premier Empire : entre éditeurs et critiques

    Guillaume Cousin

    Débats historiographiques et médiévisme érudit dans les revues sous la Restauration

    Jean-Yves Tilliette

    Édélestand Du Méril (1801-1871), médiolatiniste… entre autres

    Hélène Bouget

    De l’Étudiant à l’Érudit : lectures et formation du jeune La Villemarqué

    Alain Corbellari

    Delécluze ou la chevalerie

    Giorgia Vocino

    Les Mérovingiens d’Augustin Thierry. Un parcours à travers les archives de l’Homère de l’histoire
     
    Patricia Victorin

    Penser le discours historique au XIXe siècle : à l’école de Froissart

    Véronique Winand

    Macaire, François Guessard et la collection des Anciens Poëtes de la France

    Index des noms de personnes
    Book Broché
    Nbr Pages Arabes 472
    Collection Les Seuils de la Modernité
    ISBN 13 978-2-600-06258-9
    Type Name