Le riz dans la culture de Heian, mythe et réalité

    25,00 € 25,00 € 25.0 EUR

    25,00 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Add to Cart

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    A l’origine de ce livre, il y a une volonté de remonter aux sources de la civilisation rizicole du Japon. Selon une théorie très répandue, la riziculture constituerait depuis deux millénaires le fondement de la « japonité » et serait l’assise de la civilisation nipponne, la rizière symbolisant le territoire et la société du Japon. Or, les textes historiques de l’époque ancienne (VIII-XIIe siècles ap. J.-C.) parlent non seulement de riz, mais aussi des « cinq grains », notion qui symbolise les diverses céréales. Plutôt que le riz seul, ces « cinq grains » ont joué un rôle essentiel dans les rites religieux et les célébrations de la cour impériale. L’économie de subsistance était elle-même plutôt caractérisée par une polyculture. En effet, agriculture n’est pas synonyme de riziculture, pas plus au Japon que dans les autres pays asiatiques. Le présent ouvrage propose une approche plus large qui place l’histoire de la riziculture japonaise dans le contexte général des techniques de production et de consommation des aliments végétaux. Ceux-ci comprennent non seulement le riz, mais une diversité de céréales et de légumes cultivés ainsi qu’une grande variété de fruits de la nature, collectés mais non cultivés. Ces denrées végétales ont fondé, toutes ensemble, les traditions culturelles du Japon.

    Format Broché
    Nombre de pages
    412
    Collection Bibliothèque de l’institut des hautes études japonaises
    ISBN 13 978-2-913217-08-9
    Type Nom