Sylvain Garnier

Érato et Melpomène ou les sœurs ennemies

L’expression poétique au théâtre (1553-1653)

    48,00 € 48,00 € 48.0 EUR

    48,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur Sylvain Garnier
    Editeur Librairie Droz S.A.
    Diffuseur Editions de Boccard

    L'expression poétique semble inhérente au théâtre classique. Pourtant, les pièces de la seconde moitié du xviie siècle, en particulier les tragédies, sont le fruit de principes réguliers qui ont cherché à dépoétiser le théâtre et ont largement réussi dans cette entreprise. Pour rendre compte de ce processus, il est nécessaire de retracer l'histoire de la poésie au théâtre depuis la naissance de la tragédie humaniste jusqu'à l'instauration du classicisme. Il apparaît ainsi que l'élocution lyrique s'est progressivement déplacée du genre tragique vers le genre comique en suivant l'évolution de la poésie lyrique depuis le style sublime de la Pléiade jusqu'à l'expression burlesque de Scarron.

    Table des matières Remerciements Introduction. Théâtre et poésie à l'époque classique PREMIÈRE PARTIE LE COTHURNE : SPLENDEUR ET MISÈRE DE LA « SUBLIMITÉ DU STYLE » DANS LA TRAGÉDIE HUMANISTE DE JODELLE À HARDY (1553-1628) Chapitre premier : La recherche de la voix tragique : l'élaboration rythmique et sonore des discours dramatiques de la tragédie humaniste Innovations et rénovations dans le discours dramatique : l’émergence de l’alexandrin comme vers tragique Répétitions rhétoriques et mélopée déplorative : l’absorptiondu lyrisme dans le discours dramatique Chapitre II. Le discours lyrique du choeur : "un héritage poétique des représentations musicales antiques" La simplification des formes poétiques : l’évolution parallèle du discours et de la poésie lyriques Une restauration potentielle et limitée du théâtre musical antique De la richesse lyrique à la polyphonie dramatique : l’invention d’une poésie chorale Chapitre III : Évolution et redistribution de la matière poétique au tournant des XVIe et XVIIe siècles : la désincarnation du lyrisme dans la poésie épique et morale Du lyrisme inspiré au lyrisme réglé : la réforme malherbienne et l’esquisse des stances dramatiques La substitution de l’élocution épique à l’élocution lyrique Le déplacement du lyrisme dans les formes morales et spirituelles : une intellectualisation du plaisir poétique Chapitre IV : Le basculement poétique du théâtre : la dissolution de la tragédie humaniste de style sublime dans les poèmes dramatiques de style plaisant Le développement de la tragédie amoureuse dans le premier quart du xviie siècle : une repoétisation de la tragédie La résistance d’Alexandre Hardy à la tragédie amoureuse au nom de la tradition humaniste Le combat d’arrière-garde d’Alexandre Hardy et l’inexorable renouveau générique et poétique du théâtre dans les années 1623-1628 DEUXIÈME PARTIE DE L’ESCARPIN AU SOCQUE : ÉPANOUISSEMENT ET DÉLIQUESCENCE DE L’ÉLOCUTION LYRIQUE AU THÉÂTRE HORS DE LA TRAGÉDIE (1628-1653) Chapitre V : Tragi-comédie théophilienne et pastorale malherbiennes : deux modèles d'élocution lyrique moderne pour deux genres dramatiques modernes Liberté poétique et irrégularité dramatique : Théophile de Viau et la tragi-comédie française Régularité poétique et dramatique : Malherbe et la pastorale française Chapitre VI : Les influences italiennes : le lyrisme comme "frontière comique" des tragi-comédies et pastorales Guarini et la théorisation du style lyrique propre à la tragi-comédie Marino et le conceptisme dans le théâtre français : imitation poétique et mise à distance dramatique Duetti d’amoureux et lazzi érotiques : la réinterprétation poétique du modèle de la commedia Chapitre VII : Une dramaturgie poétique ? L'emploi de l'élocution lyrique dans la pastorale et la tragi-comédie L’imbrication de l’elocutio poétique et de la fable dramatique Description poétique et décor dramatique : le fonctionnement de l’illusion théâtrale dans la tragi-comédie et la pastorale L’insertion poétique : de la volonté d’ornementation à l’ébauche d’un drame lyrique Chapitre VIII : La tragédie burlesque : contestation, subversion et prolongation de l'élocution lyrique Comédie burlesque et parodie poétique : le comique comme discours lyrique second De la satire du lyrisme à l’invention d’un lyrisme comique : le détournement de la poésie lyrique moderne La difficile mise en oeuvre d’une élocution lyrique purement comique ÉPILOGUE VERS LE SUBLIME : CONDAMNATION ET RÉINVENTION DE LA POÉSIE DANS LA TRAGÉDIE APRÈS 1634 La dépoétisation théorique et pratique de la tragédie à partir de 1630 La résistance et l’impasse de l’élocution lyrique dans la tragédie rénovée La redéfinition de la poésie au théâtre Conclusion. Comprendre la poésie de théâtre par le spectacle Bibliographie Index

    Façonnage Broché
    Nombre de pages
    568
    Illustrations n&b. et coul.
    0
    Collection Travaux du Grand Siècle
    ISBN 13 978-2-600-05987-9
    Type Name