Fins Tragiques

    49,35 € 49,35 € 49.35 EUR

    49,35 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Add to Cart

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    It is well known that tragedy ends badly - to the point where it is the term "tragic" which defines every baleful and bloody occurrence. The unhappy ending, however, has not always been an essential element of the genre.  It is only since tragedy's modern renaissance that the unhappy ending has acquired such importance - despite its lack of moral decorum; if the tragedy ends badly, it is a question of the hero not being rewarded for his virtues against all expectation and of the villain's actions not receiving their anticipated punishment.  The unhappy denouement works because it excites surprise and pathos.  However, it flies in the face of the ethical conventions which govern early modern poetics; it is not exemplary.  This book, analysing early modern tragedy and, more specifically, the Italian, French and Spanish practices of the genre, seeks to explain why the unhappy ending became the essential component of the genre at the very time when every kind of poetry had to be exemplary.  Modern tragedy expresses then the discrepancies between what should be and what is, pointing up the gap between faith in divine providence and evidence of setback, injustice and misfortune.

    TABLE DES MATIÈRES; REMERCIEMENTS ; INTRODUCTION; PROLÉGOMÈNES; CHAPITRE PREMIER;. LA TRAGÉDIE COMME GENRE; 1 Problèmes théoriques; a Comment définir un corpus « tragique »; b Tragédie et; problèmes génériques ; 2 De la prétendue absence de la tragédie en Espagne; a La « tragédie » dans la réflexion; théorique espagnole : un enjeu polémique; b La « tragédie » dans la pratique des dramaturges : du genre au mode ; c Effets de la « modulation » générique : du dénouement à la catastrophe ; 3 Drame sans tragique dans le Trauerspiel allemand; a Survivance de la Tragödie dans les textes théoriques; b Pratique de la Tragödie dans le théâtre scolaire; c La pratique vernaculaire de la Tragödie; d Tragödie et Trauerspiel; e Du genre au dénouement : pour une méthode d’analyse; CHAPITRE DEUXIÈME. LE DÉNOUEMENT DANS LA FABLE; 1 Définir la fin; 2 Décrire le dénouement ; 3 Fixer les « extrêmes » du dénouement ; a Orientations; b Modalités; c Structure ; CHAPITRE TROISIÈME. POUR UNE ANALYSE MORALE DE LA TRAGÉDIE; 1 Éthique et poétique du récit; ; 2 Tragédie pré-moderne et moralité ; a Morale et censure; b Des avis de lecture ; CATASTROPHE; CHAPITRE QUATRIÈME.; POURQUOI LA TRAGÉDIE FINIT MAL; 1 Dénouement malheureux et tradition médiévale; a Diomède et Evanthius; b Styles; c Réminiscences patristiques; d Les tragédies de Sénèque; 2 Dénouement malheureux et pratique moderne ; a En Italie ; La querelle du Pastor Fido et ses conséquences; b En France; Après 1630 ; c En Espagne; 3 Un dénouement « tragique » qui s’écarte de la Poétique; CHAPITRE CINQUIÈME. L’ORIENTATION DE LA FIN : ENTRE; PATHÉTIQUE ET MORALE; 1 Moralité de la fin malheureuse ; a Fin malheureuse ou sujet malheureux ?; b Fin; malheureuse et héros mauvais; c Héros mauvais et fin heureuse; 2 Efficacité de la fin heureuse; a Fin heureuse et tragique ; b Poétiques de la fin heureuse; Giraldi et la tragédie à lieto fine

    Format Broché
    Nombre de pages
    472
    Illustrations 2
    Collection Travaux du Grand Siècle
    ISBN 13 978-2-600-01751-0
    Type Nom