Peter Frei

François Rabelais et le scandale de la modernité

Pour une herméneutique de l'obscène renaissant. Etudes Rabelaisiennes Tome LV

    60,00 € 60,00 € 60.0 EUR

    60,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur Peter Frei
    Editeur Librairie Droz S.A.
    Distributeur Editions de Boccard

    Le présent ouvrage offre la première monographie consacrée à l’une des dimensions les plus controversées de l’œuvre rabelaisienne et de sa réception : la question de son obscénité. L’angle retenu est celui des enjeux herméneutiques qu’engagent les représentations troubles qui informent l’écriture de Rabelais dans le contexte d’un seizième siècle qui multiplie les interrogations sur la nature et la valeur des signes. A l’image des deux figures clé qui donnent corps à l’œuvre : le Silène et les malades de la syphilis à travers lesquels Rabelais met en scène non seulement une réflexion sur la forme de ses fictions, mais problématise également leur dimension érotique, voire même ouvertement obscène. Il s’agit ainsi de mieux saisir le sens à donner à cette notion d’obscénité dans l’horizon historique et critique de la Renaissance et, en même temps, de comprendre le rôle qui revient à Rabelais et sa langue dans la formation des représentations modernes de l’obscène.

    Préliminaires Remerciements Note sur les références bibliographiques et la présentation des textes Introduction L’obscène en question Vers une herméneutique de l’obscène Rabelais obscène : orientations et plan d’une recherche Chapitre premier À PLUS BAS SENS INTERPRÉTER : RABELAIS ET L’HERMÉNEUTIQUE DE SON TEMPS Le Silène : allégorie critique et critique de l’allégorie – Le texte silénique I : de Platon à la bibliothèque de Saint-Victor – Le texte silénique II : le « Silène inversé » de la polémique humaniste Syphilis : signe d’une crise et crise du signe – « Rien n’est plus obscène » : du corps vérolé à une langue vérolée Chapitre II RABELAIS ET LA FABRIQUE DE L’OBSCÈNE RENAISSANT Ambivalences de l’obscène : lire Rabelais avec et contre Bakhtine – Une poétique du blasphème – Une poétique de la « mer dé » – Une poétique de l’équivoque La fracture de l’obscène : l’iconoclasme de Rabelais – L’ « excuse de l’auteur » du Pantagruel : négocier l’obscène – Obscénité et révolte – L’ « excuse de l’auteur » (suite) La renaissance de l’obscène et le « processus de civilisation » – Dérèglements du monde I : Rabelais pronostiqueur – Dérèglements du monde II : l’obscénité de Rabelais selon Calvin Chapitre III (RE)NAISSANCES DE L’OBSCÈNE : INTERPRÉTER RABELAIS AU XVIe SIÈCLE ET AU SEUIL DE L’ÂGE CLASSIQUE La défiguration en acte : Les Songes drolatiques de Pantagruel – L’obscène comme mauvais signe D’Erasme à Rabelais : l’obscénité comme sédition et impiété – La hantise de la dissolution – De la défiguration à la profanation La valeur d’usage de Rabelais : la rhétorique rabelaisienne à l’épreuve de la controverse – L’ « absolue perversité » de Rabelais : la question de l’athéisme – « Avec les Rabelites, je sçay rabeliser » : la langue de Rabelais – « Ruiner le chasteau et retraite de faulse interpretation » : Rabelais et le spectre de l’Affaire des Placards de 1534 Au-delà de Rabelais : vers une poétique de l’obscène – Le corps obscène I : les Blasons anatomiques du corps féminin – Le corps obscène II : (dé)figurations du corps sacré – Le corps obscène III : l’érotique des images de la chair – La naissance de la pornographie : Rabelais en héritage Chapitre IV CRÉATIONS DE L’OBSCÈNE : DES CHRONIQUES GARGANTUINES AU QUART LIVRE Écrire des « folastries joyeuses » au seuil de la modernité : Rabelais avant Rabelais – De la copie à la copia : le « moisy livret » des Anciens et la double corruption des textes – Les Chroniques gargantuines : la renaissance obscène du Moyen Age Le Tiers livre : la « vérité scabreuse » de Rabelais – Le banquet rabelaisien : un savoir au risque du vulgaire – Le mystère du sexe (féminin) : la leçon d’anatomie du docteur Rabelais – Les mots en folie : Rabelais-Diogène Nature et contre-nature : de l’Androgyne aux dérives du Quart livre – Un mythe « obscène » : l’Androgyne – Le scandale des monstres : les dérives lubriques du Quart livre – L’obscène en exemple : Rabelais (dé)masqué ÉPILOGUE Bibliographie Index

    Book Broché
    Nbr Pages Arabes 264
    Collection Travaux d'humanisme et renaissance
    ISBN 13 978-2-600-01952-1
    Type Name