Exercices de l'âme fidèle

    65,00 € 65,00 € 65.0 EUR

    65,00 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Add to Cart

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    Sans prétendre à l’exhaustivité, cette étude se propose de retracer l’histoire littéraire du livre de piété en prose dans le milieu réformé européen francophone, des origines de la Réforme jusqu’à la révocation de l’Edit de Nantes, en accordant une place de choix à la méditation, qui domine la production de ces ouvrages. Il s’agit de replacer les expressions de la dévotion dans leur contexte socio-historique, en lien avec l’histoire singulière d’une communauté de croyants. La littérature de piété n’est pas strictement spirituelle, elle est aussi existentielle et résolument militante. Opter pour la Réforme dès son origine, c’est entrer de plain-pied sur la scène de l’Histoire : prendre position dans la cité, s’exposer à payer le prix de ses croyances et de sa manière particulière d’aimer Dieu. Ce n’est pas seulement à l’aune de critères esthétiques que sera interrogé le concept d’identité confessionnelle appliqué à la littérature, mais aussi sous l’angle de l’histoire politique, religieuse, sociale et littéraire. Après un premier regard portant sur les origines du livre réformé tel qu’il s’affirme à partir des années 1550, l’ouvrage s’attache à dégager une typologie des pratiques de dévotion : la préparation à la mort, la méditation pénitentielle, la méditation sur les Psaumes, la préparation à la cène et les recueils méthodiques. Les derniers chapitres proposent, quant à eux, des synthèses sur les problématiques soulevées par le livre de piété : le militantisme dévotionnel, le langage de la piété, l’auctorialité, enfin le lectorat. Au fil de ce parcours, il s’agit de montrer le rôle primordial que joue le livre de piété dans la vulgarisation des pratiques et des savoirs religieux comme dans la constitution d’une langue littéraire repensée à partir de nouveaux critères rhétoriques.

    TABLE DES MATIÈRES Entrée en matière « Toute la vie des chrestiens doit estre une meditation et un exercice de pieté » La piété réformée Les exercices de piété Le livre de piété réformé : essai de périodisation et de catégorisation Brève histoire du livre de piété réformé Eléments de définition Petit discours de la méthode Chapitre premier : Aux origines du livre de piété réformé La tradition méditative La méditation médiévale L’influence de la devotio moderna et de la méditation catholique Les manuels de piété évangéliques Erasme et le milieu évangélique français L’influence allemande La leçon paulinienne Les premiers livres de piété réformés Le renouveau de la prière : la mission pastorale de Guillaume Farel La fortune de la prière psalmique : de Campen à Vermigli Chapitre II : « Apprendre à mourir d’heure en autre » : l’instruction et la consolation de l’âme Les sommes spirituelles Jean de L’Espine Simon Goulart Les manuels du bien vivre et du bien mourir Philippe Duplessis-Mornay Les recueils collectifs Les consolations chrétiennes au XVIIe siècle : les pasteurs à l’oeuvre La méditation sur la vanité terrestre : Pierre Merlin et Pierre Du Moulin La méditation sur la mort : François de Combles La consolation des malades : Pierre Du Moulin, Samuel Durant, Charles Drelincourt Les Visites charitables de Charles Drelincourt Chapitre III : « Confesser secrètement à Dieu nos pechez » : méditation et pénitence Le modèle pastoral : Antoine de La Roche-Chandieu De la méditation au commentaire Un traité sur la pénitence Du commentaire au sermon La prière pénitentielle : Théodore de Bèze Ruptures et continuités Méditation et pénitence Méditation et prédication Méditation et littérature Chapitre IV : Une anatomie littéraire de l’âme : la méditation à l’épreuve des poètes Méditer en théologien : Philippe Duplessis-Mornay Du scénario pénitentiel à l’histoire du salut Prière psalmique et exégèse lyrique Un coup d’essai politique Méditer en poète : Jean de Sponde Du Psaume à la méditation : les singularités d’une démarche Méditation et prédication : la « fureur sainte » du méditant Méditation et poésie : une articulation improbable Méditer en prophète : Agrippa d’Aubigné De la prière individuelle à la prière universelle Politique de la méditation De la prophétie militante à la prophétie visionnaire Chapitre V : « La devotion du cabinet » : la piété en exercice Piété et liturgie : les manuels de préparation sur la cène Les précurseurs : Yves Rouspeau, Jean de L’Espine, Daniel Toussain, Nicolas Vignier Les continuateurs : Pierre Du Moulin, Samuel Durant,Charles Drelincourt Les préparations doctrinales Les préparations pénitentielles Les préparations dévotionnelles La fortune éditoriale des préparations à la Cène Individualisation des pratiques de piété Les recueils méthodiques Les recueils transconfessionnels L’évolution des comportements L’influence du livre de piété catholique Chapitre VI : « Mediter et lamenter les miseres de ce temps » : une politique de la piété Confesser sa foi Résister Survivre Chapitre VII : « On parle aux hommes par regles, à Dieu par zele » : piété et éloquence Rhétorique de la foi La langue de Canaan : la création d’un sociolecte réformé La prédication familière Le beau langage Chapitre VIII : « La plume à la main » : le pasteur auteur Des auteurs aux imprimeurs Pasteurs ou poètes ? Trajectoires d’écrivains Chapitre IX : Les « vrais chrestiens » : les lecteurs des livres de piété Le lecteur virtuel Des lecteurs désignés Une piété d’élite Conclusion Annexes Annexe 1 Annexe 2 Bibliographie Sources Sources évangéliques et réformées Autres sources Bibliographie critique Bibliographie chronologique Index des noms d’auteurs

    Format Broché
    Nombre de pages
    376
    Collection Travaux d'humanisme et renaissance
    ISBN 13 978-2-600-01746-6
    Type Nom