Charles Genequand

Max van Berchem, un orientaliste

    28,00 € 28,00 € 28.0 EUR

    28,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur Charles Genequand
    Editeur Librairie Droz S.A.
    Diffuseur Editions de Boccard

    Max van Berchem (1863-1921) se définissait comme orientaliste, marquant ainsi son ancrage dans un champ spécifique du savoir qui n’a plus cours aujourd’hui. Spécialiste de la langue arabe et de la culture islamique, il fut l’un des tout premiers à attirer l’attention sur les monuments architecturaux, et particulièrement sur les inscriptions du Moyen-Orient, alors que la recherche s’était vouée jusque-là presque exclusivement aux textes manuscrits. Max van Berchem mit ainsi en évidence l’importance des témoins matériels du passé et de leur préservation pour arriver à une représentation historique plus objective que la reconstitution virtuelle opérée à partir de la littérature. Ayant effectué lui-même de nombreux voyages au Proche-Orient et pris conscience de l’immensité de la tâche à accomplir, il mit en place un réseau international de collaborations scientifiques qui sombra avant terme dans le premier conflit mondial. Ce livre retrace sa vie et sa conception originale de la discipline qu’il servit avec bonheur.

    TABLE DES MATIÈRES

    Introduction

    Chapitre premier. Les années de formation et les premiers voyages

    Chapitre II. Genèse du Corpus

    Chapitre III. Le Congrès de Genève

    Chapitre IV. Le voyage en Syrie

    Chapitre V. Le Corpus et ses collaborateurs

    Chapitre VI. La guerre et ses suites

    Conclusion. Survie du Corpus

    Bibliographie

    Index nominum et locorum

    Book Broché
    Nbr Pages Arabes 208
    Collection Varia
    ISBN 13 978-2-600-06267-1
    Type Name