Jacques-François Blondel, un architecte dans la « République des Arts »

    89,00 € 89,00 € 89.0 EUR

    89,00 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Add to Cart

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    Au XVIIIe siècle, de nombreux architectes ont publié des traités ou des « Cours » sur leur art. L’un d’eux se distingue par la quantité et la qualité des livres qu’il publie : Jacques-François Blondel (1708/9 – 1774). Auteur majeur de la théorie architecturale, Blondel a su, au cœur des Lumières, redonner une actualité à l’architecture classique, en s’opposant à l’art rocaille qui domine alors. Pour Blondel, l’architecture possède une dimension encyclopédique – il mobilise à la fois les savoirs techniques et les différents arts –, mais aussi sociale – chacun est appelé à y participer. Les écrits de Blondel sont par ailleurs indissociables de son action pédagogique : avec la fondation de son Ecole des Arts, qui se propose de centraliser la diversité des compétences, il opère une véritable révolution pédagogique. Cet ouvrage rassemble les discours, mémoires, articles pour L’Encyclopédie et autres textes de Blondel, dans lesquels le professeur développe ses idées sur le « bon goût » en architecture. Pour la majeure partie inédits, ou jamais réédités depuis le XVIIIe siècle, ces documents renseignent sur les enjeux de l’art de bâtir au siècle des Lumières, ainsi que sur la transmission de la tradition nationale.

    Table des matières Préface Introduction Principes d’édition Texte 01 Discours sur la manière d’étudier l’architecture, et les arts qui sont relatifs à celui de bâtir. Prononcé par M. Blondel, architecte à Paris, à l’ouverture de son deuxième cours public sur l’architecture, le 16. Juin 174[7], 1747. Texte 02 Sélection d’articles de Blondel pour L’Encyclopédie. Texte 03 « Lettre de M. de Morand, à l’auteur du Mercure, sur l’École des Arts, établie à Paris par M. Blondel, architecte et professeur, rue de la Harpe », La Nouvelle Bigarure, contenant ce qu’il y a de plus intéressant dans le Mercure de France, et de plus curieux dans les autres Journaux et feuilles périodiques etc., août 1753, t. VI, p. 137-142. Texte 04 Discours sur la nécessité de l’étude de l’Architecture, dans lequel on essaye de prouver, combien il est important pour le progrès des arts, que les hommes en place en acquièrent les connaissances élémentaires; que les artistes en approfondissent la théorie, et que les artisans s’appliquent aux développements du ressort de leur profession, Paris, C.-A. Jombert, 1754, 99 p. Texte 05 « Lettre XV : Discours sur la nécessité de l’étude de l’Architecture», L’Année Littéraire, 1754, t. V, p. 339-354. Texte 06 « Discours sur l’Architecture» : notice sur le Discours de Pierre Patte (Paris, Quillau, 1754, 47 p.), L’Année Littéraire, 1754, t. VI, p. 59-66. Texte 07 Notice sur l’école de Blondel : programmes, prix, réorganisation, Mercure de France, juin 1755, vol. I, p. 198-207. Texte 08 Notice sur le Cours public d’Architecture élémentaire, L’Année Littéraire, 1755, t. II, p. 206-215. Texte 09 Notice sur l’Essai sur l’Architecture de Laugier, 1e partie, L’Année Littéraire, 1755, t. II, p. 247-277. Texte 10 Notice sur l’Essai sur l’Architecture de Laugier, 2e partie, dans L’Année Littéraire, 1755, t. II, p. 322-339. Texte 11 Lettre de La Font de Saint-Yenne à Marigny, 21 mars 1756. Texte 12 Lettre de Marigny à La Font de Saint-Yenne, 31 mars 1756. Texte 13 Discours prononcé à l’Académie royale d’architecture le [espace blanc] novembre 1756, par Jacques-François Blondel, architecte du roi, dans lequel on essaye de prouver la nécessité de distribuer, tous les ans, dans cette Académie, deux nouvelles médailles, pour deux prix d’émulation, concernant l’art du dessin relatif à l’architecture, 22 novembre 1756. Texte 14 « Arts utiles : Architecture », Mercure de France, décembre 1757, p. 174-178. Texte 15 Lettre de M. Blondel à M. Fréron, L’Année Littéraire, 1758, t. II, p. 302-313. Texte 16 « Lettre XV : Les Ruines des plus beaux monuments de la Grèce », L’Année Littéraire, 1758, t. VII, p. 100-124. Texte 17 « Lettre VIII : Cours élémentaire d’architecture», L’Année Littéraire, 1758, t. VII, p. 124-137. Texte 18 Nouveau cours d’architecture par M. Blondel, L’Année Littéraire, 1759, t. VIII, p. 253-262. Texte 19 Lettre de M. … à M. … sur l’architecture, Mercure de France, juillet 1760, p. 164-171 Texte 20 Réponse à la Lettre de M. … sur l’architecture insérée dans le premier volume de juillet dernier, Mercure de France, novembre 1760, p. 146-151. Texte 21 Discours sur les avantages que l’Académie retirerait de la publication de ses travaux, dans un ouvrage dont le titre serait : « Histoire de l’Académie royale d’architecture», s. d., sans signature [Julien-David Le Roy], 1762. Texte 22 Minute de la lettre de Blondel à Marigny, 13 novembre 1762. Texte 23 Plan des leçons d’architecture servant de préliminaire à l’ouverture des premiers cours, élémentaire et de théorie, que M. Blondel architecte du roi a commencé au Louvre les 15 et 17 novembre 1762, novembre 1762. Texte 24 Minute de la lettre de Marigny à Blondel, 24 novembre 1762. Texte 25 Mémoire de Blondel relatif aux élèves de l’Académie, 2 mai 1763. Texte 26 Mémoire lu avant la leçon publique de l’école royale d’architecture le 1er juin 1763, 1er juin 1763. Texte 27 Discours de Blondel à l’Académie, 12 novembre 1764. Texte 28 Mémoire ou observations lu aux élèves de l’Académie royale d’architecture avant la leçon du lundi 9 juin 1766, 9 juin 1766. Texte 29 Mémoire adressé par Jacques-François Blondel à Monsieur le marquis de Marigny concernant l’École de l’Académie royale d’architecture, 12 octobre 1767. Texte 30 Réflexions d’un citoyen sur la manière trop arbitraire dont s’exerce l’architecture en France, 1767. Texte 31 Discours lu publiquement par M. Blondel professeur, aux élèves de l’Académie, le 8 Janvier 1770, et le 16 du même mois dans l’assemblée de l’Académie royale d’architecture, janvier 1770. Texte 32 Dissertation sur l’utilité de joindre à l’étude de l’architecture celle des sciences et des arts qui lui sont relatifs, suivi d’Observations sur différentes parties de l’architecture, et d’un Ordre des leçons qui continuent de se donner sur l’architecture et sur les sciences qui y sont relatives, par Jacques-François Blondel, architecte, et par les professeurs qui les secondent dans son École des Arts, à Paris, 1772. Texte 33 Lettre de Marigny à Blondel, 15 mars 1773. Texte 34 Lettre de Blondel à Marigny, 7 avril 1773. Texte 35 Extraits du Cours de Jacques-François Blondel. Texte 36 Extrait des biens inventoriés au domicile de Jacques-François Blondel à sa mort. Texte 37 Éloge historique de M. Blondel, de l’Académie Royale d’Architecture, & Professeur, Journal des Beaux-Arts et des Sciences, tome premier, mars 1774, p. 559-570. Texte 38 Critique de l’hôtel d’Uzès de Claude-Nicolas Ledoux par Jacques-François Blondel. Texte 39 Commentaires sur l’hôtel de Mademoiselle Guimard de Claude-Nicolas Ledoux et sur la nouvelle école de chirurgie de Jacques Gondouin, par Jacques-François Blondel. Texte 40 Catalogue de la bibliothèque de l’Académie royale d’architecture, par Camus et Blondel, 12 juillet 1763. Texte 41 Note de l’administration des Bâtiments du Roi à propos de l’achat de livres, 28 octobre 1763. Texte 42 Liste des livres d’architecture que Blondel souhaite faire acheter par l’Académie, 2 novembre 1763. Texte 43 Inventaire de la bibliothèque de l’Académie d’architecture en l’an IV, an IV. Bibliographie Index nominum Index des lieu

    Format Broché
    Nombre de pages
    752
    Collection Bibliothèque des Lumières
    ISBN 13 978-2-600-01951-4
    Type Nom