Daniel Maira, Freya Baur, Teodoro Patera

Mollesses renaissantes

Défaillances et assouplissement du masculin

    49,00 € 49,00 € 49.0 EUR

    49,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Dirigé par Daniel Maira
    Dirigé par Freya Baur
    Dirigé par Teodoro Patera
    Editeur Librairie Droz S.A.
    Diffuseur Editions de Boccard

    Dans Il Libro del Cortegiano de Baldassare Castiglione, le personnage du comte Louis de Canossa s’en prend aux courtisans mous et efféminés qui se crêpent les cheveux, s’épilent les sourcils et se fardent comme les femmes les plus lascives. Tout risque d’avilissement d’une plénitude virile est ainsi à exécrer. La virilité réclame au XVIe siècle une posture éthique, physique et rhétorique à laquelle tous les hommes sont appelés à se conformer. Cette injonction à un idéal de virilitas génère toutefois des masculinités jugées ratées et défaillantes. Les contributions de ce volume abordent les discours sur la mollesse masculine à la Renaissance, leurs enjeux idéologiques et leurs usages métaphoriques dans des domaines variés comme les traités de poétique, la médecine, le droit, la religion, ou la fiction. Toutes ces incarnations d’une masculinité perçue comme déviante et insuffisante interagissent avec l’idéal dominant de virilité pour le confirmer, mais aussi €“ et c’est l’objet de ce volume – pour l’assouplir et façonner un idéal qui va au-delà de l’opposition entre le dur et le mol.

    TABLE DES MATIÈRES

    INTRODUCTION

    Daniel Maira, Mol et féminin : la fabrique du vir effeminatus dans la première modernité

    Craig Williams, Sémantique de la mollesse dans la poésie de Properce

    I. MOLLESSE PHYSIOLOGIQUE ET TRANSFORMATIONS CORPORELLES

    Roberto Poma, La nature ambiguë de la mollities. Médecine et philosophie au XVIe siècle

    Jean-Marie Le Gall, Barbes et mollesses à l’époque moderne en Europe

    Sofina Dembruk, Paradoxes de la mollesse et le cas de Spurina : pour une laideur virile ?

    Jérôme Laubner, La « chair molle » de la vérole : réflexions sur une virilité vérolée

    Dominique Brancher, Corps « tendre » et esprit « mousse ». Gymnastique et relaxation chez Montaigne

    II. HANTISE DE LA MOLLESSE ET EFFÉMINEMENT DU MASCULIN

    Guillaume Berthon, Ferme amour contre le mol fils de Vénus : l’oeuvre de Clément Marot et la peur de l’amollissement

    Marianne Closson, L’eau émasculante : lectures du mythe de Salmacis et Hermaphrodite à la Renaissance

    Daniel Maira, Mollesse amollissante et virilité assouplie : Montaigne et l’audace de dire l’impuissance

    Louise Dehondt, « Mol comme laine » mais viril ? Mollesse phallique et virilité dans la poésie satirique

    Nina Hugot, Alexandre et Darius « effemin©s » ? Le masculin dans les deux tragédies de Jacques de La Taille

    III. MOLLESSES RHÉTORIQUES ET ESTHÉTIQUES

    Nadia Cernogora, Le style mou et efféminé : « genre » et imaginaire du style dans la poétique de la Renaissance

    Daniel Fliege, L’efeminatio dans la Sepmaine de Guillaume de Saluste Du Bartas

    Freya Baur, « Et le français changea de robe » : langue et mollesse dans la réflexion poético-rhétorique de la Renaissance

    Teodoro Patera, « La molle flamme de l’amour » : narration, compassion, amollissement dans L’amant resuscité de la mort d’amour de Théodose Valentinian

    Irène Salas, Un cas particulier de mollesse : la morbidezza

    IV. LA MOLLESSE DE L’AUTRE : MODÈLES DE MASCULINITÉS EN CONFRONTATION

    Kathleen Long, La mollesse cultivée dans L’Isle des Hermaphrodites

    Juliette Morice, La mollesse de Télémaque : le voyage d’éducation comme expérience virile

    Nicolas Lombart, Être un homme au nouveau monde : mollesse européenne et virilité indienne dans l’Histoire notable de la Floride de René de Laudonnière

    Gary Ferguson, « Licence Grecque », hardiesse et mollesse dans les Essais de Montaigne

    Index Nominum

    Book Broché
    Nbr Pages Arabes 456
    Collection Cahiers d'humanisme et renaissance
    ISBN 13 978-2-600-06238-1
    Type Name