Apta compositio

    69,00 € 69,00 € 69.0 EUR

    69,00 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Ajouter au panier

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    L'étude de la mise en forme des textes a fait ces dernières années l'objet de travaux importants depuis ceux, pionniers, de Henri-Jean Martin. On sait qu'une même œuvre acquiert des significations différentes quand sa mise en texte et en page se transforme, que le texte apparaît bien souvent comme « une forme de l'intention » qui fait intervenir plusieurs « co-élaborateurs » (l'auteur, le typographe, le destinataire ou lecteur) et dont la réalisation définitive sur la page est le produit d'une tension entre un projet et les difficultés qu'il rencontre. Au croisement de l'histoire du livre, de la rhétorique et de l'histoire des idées, les vingt et une contributions ici réunies, issues du IVe congrès de la Société d'Etudes Médio et néo-latines (Semen-l) montrent comment la mise en forme matérielle et intellectuelle des textes latins au Moyen Age et à la Renaissance conditionne leur réception, en interrogeant à la fois leurs dispositifs matériels, leurs choix rhétoriques et leurs pratiques éditoriales.

    C. DELOINCE-LOUETTE, M. FURNO, V. MÉOT-BOURQUIN Introduction LE NOUVEAU ET L’ANCIEN Christine NOILLE Comment sortir le latin du musée ? Révolution typographique, révolution numérique B. GAUVIN, C. JACQUEMARD, M.-A. LUCAS-AVENEL De l’incunable à l’édition numérique : le Tractatus de piscibus de l’Hortus sanitatis MISES EN PAGE Cécile CONDUCHÉ Mise en page d’Eutychès Estelle INGRAND-VARENNE Inscriptions encadrées/encadrantes : de l’usage du cadre dans les inscriptions médiévales Francine MORA La mise en page du Commentaire sur l’Énéide attribué à Bernard Silvestre dans deux manuscrits des XIIIe et XVe siècles : indices de réceptions distinctes Elie BORZA « Cum scholiis locupletissimis » : les pages de titre d’éditions et de traductions de Sophocle au XVIe siècle Max ENGAMMARE Le titre de la bible latine de Gutenberg (ca 1455) à la Sixtoclémentine de 1592 MISES EN ORDRE Danièle JAMES-RAOUL La dispositio dans l’Ars versificatoria de Matthieu de Vendôme Alice LAMY La tradition textuelle du Timée, de l’Antiquité au Moyen Age ou la gageure de l’insaisissable, entre énigme et fragments Claude LA CHARITÉ Veluti per transennam. Formes de l’annotation dans les travaux de philologie médicale de Rabelais Thomas PENGUILLY Exiliens infans sinuosi e faucibus anguis : Effets de seuil et effets de sens dans les Emblemata d’André Alciat Christiane DELOINCE-LOUETTE Typographie et rhétorique : l’exemple des traductions latines et françaises de l’Iliade au XVIe siècle Martine FURNO L’Ad Censuras theologorum parisiensium responsio de Robert Estienne : un « dossier de textes » pour l’honneur d’une vie Paule DESMOULIÈRE La place du latin dans les recueils collectifs de poésie funèbre aux XVIe et XVIIe siècles MISES EN OEUVRE Marie-Geneviève GROSSEL Du vers latin au vers roman : chants de rossignol et horloge de la passion Valérie FASSEUR La Consolation de Philosophie de Boèce, ses traductions du XIIIe siècle et sa récriture par Jean de Meun : vers, prose, exemplum et glose Florent COSTE Valences des compilations médiolatines Anne RAFFARIN De quel(s) texte(s) les planches du Simulachrum Vrbis (Marco Fabio Calvo, avril 1527) sont-elles l’illustration ? Anne-Pascale POUEY-MOUNOU Les suggestions du livre ouvert : autour de quelques mises en forme des Adages Laurence BOULÈGUE Du même à l’autre : des traités éthiques et politiques d’Agostino Nifo à l’édition des Opuscula (1645) par G. Naudé Lucie CLAIRE Sur la publication posthume des commentaires de Marc-Antoine Muret (Augsbourg et Ingolstadt, 1600-1604) BIBLIOGRAPHIE INDEX DES NOMS PROPRES"

    Format Broché
    Nombre de pages
    488
    Collection Cahiers d'humanisme et renaissance
    ISBN 13 978-2-600-05787-5
    Type Nom