La muse du consistoire

    45,00 € 45,00 € 45.0 EUR

    45,00 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Add to Cart

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    Depuis les origines de la Réforme jusqu’à la fin du XVIIe siècle, on compte des centaines de prédicants et de pasteurs en activité dans les Eglises de langue française. Parmi eux, un certain nombre ont aussi été poètes, et cela dans des contextes très différents. Cette étude se présente comme la première enquête systématique visant à localiser à travers l’Europe les Eglises qui les emploient, la noblesse qui les protège, les libraires imprimeurs qui les publient et les lecteurs auxquels ils s’adressent. Elle entend fournir des éléments probants sur leur formation intellectuelle et les cadres sociaux de leur pratique d’écrivain, en temps de paix comme en temps de guerre. Qu’il s’agisse de pasteurs devenus poètes ou bien de poètes devenus pasteurs, ce sont autant de parcours originaux. Cette production, qui se développe sur près de deux siècles, offre un éclairage déterminant sur l’activité d’un groupe social lettré constitutif de la République des lettres.

    Table des matières PRÉFACE AVANT PROPOS INTRODUCTION PREMIÈRE ÉPOQUE (1533-1568) Prologue – M. Malingre dans le laboratoire de Neuchâtel Livre I. L’Eglise de Genève sous le magistère de J. Calvin Chapitre premier. Th. de Bèze, poète et « homme de lectres » Chapitre II. Les prétendants Chapitre III. Les épigones Livre II. Les Eglises de France face à la guerre Chapitre IV. A. de Chandieu et B. de Montméja : « prédicantereaux » et « poetastres » ? Chapitre V. «Maistre Louy des Masures, serviteur de Dieu » Chapitre VI. J. de L’Espine ou M. de Candolle ? Quelques poèmes en quête d’auteur Conclusion DEUXIÈME ÉPOQUE (1569-1609) Livre I. L’Eglise de Genève sous le magistère de Th. de Bèze Chapitre premier. Th. de Bèze : Le(s) chant(s) du cygne Chapitre II. S. Goulart, ou comment tirer de l’eau d’une pierre ponce Chapitre III. Les exilés Chapitre IV. Frontaliers et transfrontaliers Livre II. Les Eglises de France tournées vers l’ouest Chapitre V. Y. Rouspeau, « Servir convient d’un coeur sans fiction » Chapitre VI. E. de Malescot, ou le bonheur de Barbezieux Chapitre VII. C. Dantonet, « Quelques larmes dans une phiole françoise » Livre III – L’Eglise française de Londres sous le règne d’Elisabeth Ire. Chapitre VIII. M. Le Saulx, ou le « compas d’une discrette pudicité » Chapitre IX. La main chrestienne d’A. de La Faye : un geste à peine esquissé Chapitre X. Moïse ou Cyprien ? Le dilemme de R. Le Maçon Conclusion TROISIÈME ÉPOQUE (1610-1680) Livre I. Divertissements académiques Chapitre premier. P. Ferry, ou « les honnestes libertés d’une jeunesse » Chapitre II. A. d’Argent parmi les « cracheurs de vers » Livre II. Salons et consistoires Chapitre III. Ph. Vincent, « Quelques étincelles sous la cendre » Chapitre IV. Les saillies d’esprit de M. Amyraut Chapitre V. Les vies parallèles de L. Drelincourt et Ph. Le Noir Livre III. Insubordinations Chapitre VI. P. de Serval, Calvin, et les « écrivains modernes » Chapitre VII. La révolte de J. de Coras Chapitre VIII. A. Morus, ou la tentation du morisme Epilogue – Le laboratoire portatif de J. de Labadie Conclusion CONCLUSION GÉNÉRALE TABLEAU BIBLIOGRAPHIQUE ANNEXES BIBLIOGRAPHIE INDEX DES NOMS DE PERSONNES INDEX DES NOMS DE LIEUX

    Format Broché
    Nbr Pages Rom X
    Nombre de pages
    870
    Collection Cahiers d'humanisme et renaissance
    ISBN 13 978-2-600-01960-6
    Type Nom