Cécile Terreaux-Scotto

Les âges de la vie dans la pensée politique florentine (ca 1480-1532)

    45,00 € 45,00 € 45.0 EUR

    45,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur Cécile Terreaux-Scotto
    Editeur Librairie Droz S.A.
    Distributeur Editions de Boccard

    After the Ciompi Revolution of 1738, the Florentine Society, in which political skill is handed down from generation to generation, establishes a new order glorifying the wisdom of the elderly and pushing the youth away from the political scene. But the Dominican Girolamo Savonarola tells the Florentians that if they want to put an end to the divine scourge that is the French Army of Charles VII, they must shy away from their ancestors' model and follow their children who understand God's moral and political vision for the city. His teachings disrupt the hierarchy of the Ages of Man enough that the war generation, who was trained for political life after 1494, sees the youth as the healers of a city made sick by their elders' unwillingess to adapt to circumstances, poor choice in leadership and refusal to entrust weapons to citizens. From 1527 to 1530, even the salvation of the city will be entrusted to them.

    TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS INTRODUCTION L'ORDRE DES GÉNÉRATIONS À FLORENCE APRÈS LE TUMULTE DES CIOMPI Savonarole et la Florence des guerres d’Italie Les âges de la vie, entre théorie et pratiques Un tournant décisif : le tumulte des Ciompi Âges biologiques et âge politique Les exceptions qui confirment la règle : les héritiers Médicis Une formation familiale à la politique PREMIÈRE PARTIE LE MOMENT SAVONAROLIEN : VERS UN AUTRE ORDRE DES GÉNÉRATIONS (1494-1498) INTRODUCTION PREMIER CHAPITRE « CHASSE LES VIEILLES CHOSES » I.1. « Vous êtes des enfants de cent ans » I.2. « La sagesse est dans le bien vivre » I.3. « Marchez sur le chemin des saints » DEUXIÈME CHAPITRE LE GOUVERNEMENT DES FANCIULLI II.1. Les « fanciulli riformati » II.2. Les fanciulli réformateurs II.3. La légitimation de l’autorité des fanciulli TROISIÈME CHAPITRE LA « VÉRITÉ DU CHRIST », SOURCE DE DISCORDE III.1. L’autonomie politique de l’individu III.2. Divisions et alliances des générations III.3. Lignes de fracture familiale DEUXIÈME PARTIE LES EFFETS DE LA PRÉDICATION SAVONAROLIENNE : L’IMPOSSIBLE RETOUR À L’ORDRE DES GÉNÉRATIONS (1498-1532) INTRODUCTION QUATRIÈME CHAPITRE LE RÉQUISITOIRE CONTRE LES VIEILLARDS IV.1. L’usage anachronique de la raison IV.2. La faute militaire des vieux IV.3. Le legs d’une cité vieille et malade CINQUIÈME CHAPITRE UN PLAIDOYER POUR LES JEUNES GENS V.1. Une formation en dehors de la famille V.2. Les qualités politiques de la jeunesse V.3. La fortune, amie des jeunes gens CONCLUSION L’ÉPILOGUE SAVONAROLIEN Les jeunes hommes, anges gardiens de Florence Une sélection par le mérite BIBLIOGRAPHIE I. Sources imprimées II. Études critiques ANNEXES I. Chronologie essentielle (1378-1532) II. Les principales institutions florentines républicaines et leurs magistrats (1378-1532) III. Profils biographiques IV. Glossaire INDEX DES NOMS PROPRES

    Façonnage Broché
    Nombre de pages
    464
    Collection Cahiers d'humanisme et renaissance
    ISBN 13 978-2-600-01819-7
    Type Name