Isabelle Guyot-Bachy, Jean-Marie Moeglin

La naissance de la médiévistique

Les historiens et leurs sources en Europe au Moyen Âge (XIXe – début du XXe siècle)

    65,40 € 65,40 € 65.4 EUR

    65,40 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Coordination éditoriale Isabelle Guyot-Bachy
    Coordination éditoriale Jean-Marie Moeglin
    Editeur Librairie Droz S.A.
    Distributeur Editions de Boccard

    Au lendemain des guerres napoléoniennes, le Moyen Âge apparut comme cet instant fondateur où s'était révélé le génie propre des « nations ». Au service du discours politique, tous les supports culturels furent convoqués et l’on explora ou même exploita le Moyen Âge sous toutes ses formes. En même temps cependant, au cours de ce même XIXe siècle, dans les pays européens, l’histoire voulut progressivement s’affirmer comme une discipline scientifique. Si la naissance de la médiévistique bénéficia incontestablement du nouveau « goût du Moyen Âge » qui s’était emparé des esprits, leurs rapports ne furent donc pas dépourvus d’ambiguïté. Partant de la question des sources médiévales, assemblées en un corpus conçu d’emblée comme polymorphe (publication et édition critique des textes médiévaux, tri, classement, ouverture des archives aux chercheurs et au public, inventaire des œuvres d’art…), les vingt-six contributions de ce volume mettent en évidence les nouvelles pratiques de l’histoire et comment à travers elles furent posées les bases modernes du travail de l’historien. Confrontant les grandes entreprises érudites – et de plus modestes – lancées un peu partout en Europe, et les figures d’historien qui les animèrent, spécialistes du Moyen Âge et du XIXe siècle conjuguent leurs approches pour comprendre comment s’ébaucha alors une construction de l’histoire entre idéal scientifique, rêve et instrumentalisation.

    Table des matières Avant-Propos Michel Bur Abréviations I. Une nouvelle histoire a l’échelle de l’Europe Naissance de la médiévistique ? Des antiquaires-érudits aux historiens-professeurs Jean-Marie Moeglin De l’antiquary au médiéviste : révolution ou transition ? Jean-Philippe Genet Inventorier, publier, étudier. Naissance de la médiévistique en Belgique, du Romantisme à Henri Pirenne Éric Bousmar La médiévistique dans l’Italie unifiée (1861-1914) : intérêts de recherche et rapport aux sources Franco Franceschi Le « Renouveau national tchèque », un second souffle pour les sources médiévales de Bohème ? Éloise Adde-WomÁČka The editions of Polish narrative sources in the 19th century Ryszard Grzesik L’histoire du Moyen Âge dans les premières revues scientifiques en espagnol (1871-1964). Une première approche comparative quantitative Denis Menjot – Agnès Magron II. Pratiques de l’histoire et travail de l’historien Une médiévistique romantique. Les sociétés françaises d’antiquaires et les sources médiévales (1830-1870) Odile Parsis-Barubé Archiver vs éditer. Apprentissage et méthodes de constitution des corpus documentaires et archivistiques de l’archiviste dijonnais Joseph-François Garnier (1829-1862) Julie Lauvernier Les Chroniken der deutschen Städte. Les chroniques urbaines allemandes entre fondation de l’unité nationale et usages d’aujourd’hui Dominique Adrian La publication des documents des Archives de la Couronne d’Aragon (ca 1840 - ca 1920). Enjeux, pratiques, effets Stéphane Péquignot Travaux philologiques, recherches textuelles et identification des auteurs anonymes dans la médiévistique du XIXe siècle : l’exemple du Gallus Anonymus Adrien Quéret-Podesta Les historiens de la numismatique lorraine et la formation des grandes collections au XIXe siècle Dominique Flon III. Grandes entreprises érudites et figures d’historien Les Monumenta Germaniae Historica Gerhard Schmitz Auguste Molinier et les Sources de l’histoire de France Isabelle Guyot-Bachy Charles-Victor Langlois. Le maître désabusé de l’école méthodique Xavier Hélary L’historiographie messine au XIXe siecle : enjeu scientifique et enjeu politique Mireille Chazan L’abbé Chatton : Un exemple du développement de la médiévistique en Lorraine avant la Première Guerre mondiale Catherine Guyon IV. Construire l’histoire entre rêve et instrumentalisation L’invention du monument gothique Jean-Michel Leniaud Histoire, nation et politique : la place du Moyen Âge en France des années 1870 a 1914 Jean El Gammal Écrire l’histoire des ligues urbaines et en éditer les actes (espaces germaniques, XIXe - début XXe siècle) Laurence Buchholzer Les débuts de la médiévistique au Luxembourg ? L’oeuvre de Jean Schoetter (1823-1881) et la construction de la nation luxembourgeoise Pit Péporté Louis de Mas Latrie, historien du Maghreb. L’usage des documents d’archives européens dans la construction de l’histoire du Maghreb médiéval Dominique Valérian Famous debates on source criticism in nineteenth-twentieth century Hungary: the new foundations of medieval studies László Veszprémy En guise de conclusions. De l’art et la manière de « fabriquer » le Moyen Âge, de l’époque romantique a nos jours Christian Amalvi Index Planches

    Book Broché
    Nbr Pages Rom X
    Nbr Pages Arabes 550
    colors 10
    Collection Hautes Etudes médiévales et modernes
    ISBN 13 978-2-600-01380-2
    Type Name