Pierre Rouillard

Portraits de migrants, portraits de colons, II

    40,00 € 40,00 € 40.0 EUR

    40,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Dirigé par Pierre Rouillard
    Editeur Editions de Boccard
    Distributeur Editions de Boccard

    Après avoir envisagé lors de la rencontre de juin 2008 (publiée en 2009, Portraits de migrants, Portraits de colons I) les concepts et la terminologie, les apprentissages et les interactions à court terme, notre propos concerne le devenir des groupes établis en terres lointaines. Sur la longue durée, envisagée dans ce volume, nous savons des migrations heureuses, par exemple celle de la belle Elissa. Mais les migrations problématiques n’ont pas manqué avec des défaillances, des hésitations ou des contraintes et nous savons aussi combien des figures de migrants ont pu, des siècles plus tard, être reconstruites. Même si bien des contributions envisagent les questions liées au départ des migrants, tant vers la Sicile à l’époque archaïque que vers l’Algérie du XIXe siècle, la plupart, comme nous le souhaitions à l’origine de cette entreprise, s’organisent principalement autour des questions du devenir des mobilités, celles des temps anciens comme celles des temps contemporains.

    Pierre Rouillard, Introduction Cécile Michel, Les comptoirs de commerce assyriens en Anatolie : emprunts réciproques et acculturation Martin Perron, Koinè ionisante ou mobilité artisanale ? Regard sur les influences de la Grèce orientale en Macédoine aux vie et ve siècles av. J.‑C. Arianna Esposito et Julien Zurbach, Femmes indigènes et colons grecs 6: quelques observations Maria Cecilia D’Ercole, « Oublie Paros ». Départs, retours et conquêtes imaginaires dans la colonisation grecque archaïque et classique Michèle Baussant, De l’insurgé expulsé au rapatrié : le portrait du « migrant » vers l’Algérie dans les représentations des Européens d’Algérie Colette Zytnicki, Colons ou indigènes ? Les Juifs d’Algérie peints par eux-mêmes dans la littérature historique (pendant la période coloniale) Éléonore Armanet, Vers un nouvel islam ? Du religieux dans quelques collectifs coraniques féminins de Bruxelles Roland Étienne, Délos hellénistique : cultures de migrants Silke Mueth, Messène : fondation et développement d’une ville de populations hétérogènes Stephan G. Schmid, Voyageurs entre les cultures. Les différents niveaux d’hellénisation des Nabatéens Charlotte Lerouge-Cohen, Les Parthes sont-ils des nomades comme les autres ? Dinah Trotoux, La représentation des particuliers en Égypte ptolémaïque : images d’une mixité culturelle et sociale Éric Gailledrat, Colons et indigènes dans le sud de la France à l’âge du Fer : l’exemple du Languedoc Marie-Aude Fouéré, Ni d’ici ni d’ailleurs. Les tiraillements identitaires des Indiens d’Afrique de l’Est entre local et global Sophie Montel, Des colons qui veulent passer pour plus grecs que les Grecs de métropole Bruno Dumézil, La figure du migrant au haut Moyen Âge Javier De Hoz Bravo, Aspects de l’écriture des migrants : le cas des Cariens d’Égypte Vassilis Alexakis, Une langue pour rire, une langue pour pleurer

    Livre Broché
    Date de parution 2010-01-01
    Nbr Pages Rom VIII
    Nbr Pages Arabes 240
    Collection Colloques de la MAE - Maison Archéologie & Ethnologie René-Ginouvès
    ISBN 13 978-2-7018-0278-7
    Type Nom