D. Kremer

Ius Latinum

Le concept de droit latin sous la République et l'Empire

    30,00 € 30,00 € 30.0 EUR

    30,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur D. Kremer
    Editeur Association de Boccard
    Distributeur Association de Boccard

    Les Romains auraient été surpris que l’on puisse s’intéresser au droit latin. Eux-mêmes n’ont pas éprouvé le besoin de définir ce droit. Quoi de plus ressemblant en effet à une communauté romaine qu’une communauté latine ? Les habitants espagnols du célèbre municipe latin d’Irni, n’intentaient-ils pas entre eux au Ier siècle de notre ère, des actions conformément au ius civile ? Celui qui s’inté-resse à la construction de l’empire romain ne peut ignorer le droit latin malgré le mutisme des sources. L’histoire du droit latin remonte au foedus Cassianum de 493 av. J.-C. et s’achève en 212 ap. J.-C. lorsque l’édit de Caracalla accorde la citoyen-neté romaine à tous les pérégrins de l’empire. Durant ces sept siècles, le droit latin fut accordé à plusieurs centaines de communautés dans tout l’occident romain. Dans ces communautés, le droit latin installa un schéma communal romain fami-liarisant ainsi les peuples soumis avec les institutions romaines, tant publiques que privées. Alternative à l’intégration forcée, la latinité fut l’antichambre de la citoyenneté romaine. C’est toute l’histoire du droit latin que ce livre a l’ambition de retracer.

    Livre Broché
    Date de parution 2006-01-01
    Nbr Pages Arabes 272
    Collection Romanité et modernité du droit
    ISBN 13 978-2-7018-0218-3
    Type Nom