Caroline Fargeix

Les élites lyonnaises du XVe siècle au miroir de leur langage

Pratiques et représentations culturelles des conseillers de Lyon, d'après les registres de délibérations consulaires

    56,00 € 56,00 € 56.0 EUR

    56,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur Caroline Fargeix
    Editeur Editions de Boccard
    Distributeur Editions de Boccard

    Lyon, ville consulaire, connaît au XVème siècle de profonds changements qui touchent ses institutions municipales dans leur conception, leur fonctionnement, comme dans le recrutement de leurs membres. Au cours du siècle, la ville se construit une véritable mémoire urbaine, organisant ses archives, et soignant les documents qui émanent d’elle. L’abandon du francoprovençal pour le français constitue un choix éminemment politique : le consulat, en choisissant la langue du roi, souligne son attachement à la royauté. La période est aussi celle de la définition d’un consul idéal. Une nouvelle manière de faire de la politique s’inspire de deux visions concurrentes, puis finalement complémentaires : celle des grands marchands, au consulat depuis le XIVème siècle, et celle des grands juristes qui obtiennent peu à peu le pouvoir au XVème siècle. Ces évolutions, à la fois propres à la ville de Lyon et à ses édiles et pourtant représentatives des villes françaises de la fin du moyen-âge, apparaissent enfin dans les pratiques d’assemblées, qu’elles soient restreintes ou générales. La parole se fait foncièrement discriminante, l’art de la rhétorique devient indispensable.

    Book Broché
    Nbr Pages Arabes 658
    Collection Romanité et modernité du droit
    ISBN 13 978-2-7018-0232-9
    Type Nom