Céramique et peinture grecques dans la Méditerranée antique

    59,00 € 59,00 € 59.0 EUR

    59,00 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Add to Cart

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    Cette journée d’étude en l’honneur de François Villard, ancien membre de l’École française de Rome (1947-1949), est organisée par les différentes institutions d’enseignement et de recherche où il exerça ses fonctions, le CNRS, le Département des Antiquités grecques et romaines du Musée du Louvre, qu’il dirigea de 1976 à 1983, et l’Université où, après avoir enseigné à la Faculté des Lettres d’Alger et à l’Université de Rennes 2, il fut, à partir de 1967, professeur d’histoire grecque à l’Université Paris X Nanterre, où il termina sa carrière en 1994. Auteur d’un ouvrage fondateur sur la colonisation grecque en Méditerranée, La céramique grecque de Marseille (VIe-IVe siècle), essai d’histoire économique (1960), François Villard explora dès 1949, Mégara Hyblaea, en Sicile, où le rejoindra Georges Vallet, site fondamental pour la connaissance des premières installations grecques en Occident. François Villard, qui plaça l’étude de la céramique et celle de la peinture au centre de ses travaux, est aussi l’auteur, avec Jean Charbonneaux et Roland Martin, des volumes sur l’art grec dans la collection « L’Univers des Formes » – dont l’inspirateur fut André Malraux – qui réalisent un équilibre parfait entre le savoir et la beauté des oeuvres. Afin de permettre au plus grand nombre de ses élèves, collègues et amis de prendre part à cet hommage, la journée est partagée en deux sessions comprenant chacune de courtes communications suivies d’une table ronde et de questions. La matinée sera dédiée aux sites archéologiques auxquels François Villard a consacré une partie de ses travaux : Marseille, Mégara Hyblaea et Lipari, ainsi qu’aux questions liées à l’expansion grecque et aux échanges en Méditerranée. L’après-midi permettra d’évoquer son rôle pionnier dans l’informatisation des collections du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du Musée du Louvre et d’aborder deux autres thèmes majeurs de ses recherches, la céramique et la grande peinture.

    Première partie - François Villard et l’Occident méditerranéen Henri Tréziny, “François Villard et Marseille” Michel Gras, “François Villard à Mégara Hyblaea : un projet novateur” Madeleine Cavalier, “François Villard et Lipari” Paola Pelagatti, “François Villard, la ceramica arcaica e la Sicilia” Catherine Virlouvet, “Expansion grecque et échanges en méditerranée modératrice” Photini Zaphiropoulou, “François Villard dans les Cyclades : la localisation de la céramique géométrique et orientalisante” Roland Étienne, “Céramique, marchandise ?” Jean-Christophe Sourisseau, “Céramique et colonisation” Deuxième partie – François Villard et ses travaux sur les collections, la céramique et la peinture Marianne Hamiaux, “François Villard et l’informatisation des collections du département des Antiquités grecques et romaines du musée du Louvre” Françoise Gaultier et Agnès Rouveret, “François Villard entre céramique et grande peinture” Anne Coulié, “François Villard et deux dossiers majeurs du musée du Louvre : les vases du Dipylon et la céramique corinthienne François Lissarrague, “Travailler avec François Villard ; d’une réserve à l’autre” Francis Prost, “Peinture et céramique, bilan et perspectives modérateur” Dyfri Williams, “The Athenian Vase Painter’s Gaze” Nassi Malagardis, “La question des peintres/potiers corinthiens à Athènes au VIIe siècle avant J.-C. et François Villard” Marie-Christine Villanueva, “À propos des signatures sur les vases peints” Hariklia Brécoulaki, “Les vases en marbre polychromes” Claude Pouzadoux et Vincent Jolivet, “Éros dans tous ses états”

    Françoise Gaultier, conservatrice générale du patrimoine, directrice du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, est diplômée de l’École du Louvre, ancien membre de l’Ecole française de Rome et docteur de l’Université de Paris Nanterre. Ses travaux portent sur les antiquités étrusques et italiques, sur l’histoire de l’archéologie italienne et sur l’histoire des collections. Pierre Rouillard, ancien membre de la Casa de Velázquez, directeur de recherche émérite au CNRS, a dirigé la Maison Archéologie et Ethnologie, René Ginouvès, de 2000 à 2012. Ses travaux portent surtout sur les relations entretenues par les populations de la péninsule Ibérique avec les Grecs et les Phéniciens du VIIIe au IVe siècle et sur les vases grecs et leurs usages. Agnès Rouveret, ancien membre de l’École française de Rome, est professeur émérite à l’université de Paris Nanterre et correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Ses travaux portent sur l’histoire de la peinture grecque et romaine, la littérature et la critique d’art dans l’antiquité, l’archéologie et l’histoire de l’Italie préromaine et romaine.

    Format Broché
    Nombre de pages
    288
    Illustrations 1
    Collection De l’archéologie à l’histoire
    ISBN 13 978-2-7018-0499-6
    Type Nom