45 - Rois, cités, nécropoles. Institutions, rites et monuments en Macédoine.

Actes des colloques de Nanterre (décembre 2002) et d'Athènes (janvier 2003)

    99,00 € 99,00 € 99.0 EUR

    99,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Editeur KERA - National Hellenic Research Foundation
    Distributeur Editions de Boccard

    Le 45e volume de la série ΜΕΛΕΤΗΜΑΤΑ est le fruit de la collaboration de l'UMR Archéologie et Sciences de l'Antiquité (ArScAn, Maison René Ginouvès, CNRS-Université de Paris I - Université de Paris X) et du Centre de Recherche de l'Antiquité Grecque et Romaine (KERA) de la Fondation Nationale de la Recherche Scientifique (Athènes) et contient les actes de deux colloques tenus respectivement à Nanterre en décembre 2002 et à Athènes en janvier 2004. Le royaume de Macédoine constituait un Etat original, présentant une combinaison constitutionnelle qui ne se rencontrait qu'en Epire et, d'une certaine façon, en Thessalie. Ethnos par la forme de l'Etat, comme plusieurs autres Etats de la Grèce de l'Ouest et du Nord, il était en même temps une royauté forte par la forme de son gouvernement, ce qui représentait une exceptionnelle survivance dans la Grèce métropolitaine. Cette dualité ethnos-royauté acquérait en outre une dimension supplémentaire par la subdivision du territoire ethnique en un grand nombre de poleis autonomes, qui constituaient, au moins depuis Philippe II, le cadre habituel de la vie économique, sociale et politique du pays. Pendant les trois dernières décennies, nous avons assisté à une véritable explosion de nos connaissances sur la Macédoine antique. Ce progrès scientifique, en grande partie redevable à l'essor économique de la région, a suivi deux voies souvent parallèles, voire dissociées l'une de l'autre. D'une part, les campagnes des fouilles ont mis au jour une énorme quantité de vestiges antiques de toutes sortes, qui ont été partiellement publiés et interprétés, et de l'autre, on a vu paraître un nombre appréciable d'études historiques, souvent provoquées par les nouveautés épigraphiques faisant partie de la moisson archéologique engrangée, mais en même temps exploitant toute la gamme des témoignages disponibles. Cependant, bien que plusieurs études aient été récemment consacrées à l'analyse des rapports institutionnels entre le roi et les cités du royaume, aucun examen systématique n'a porté sur les formes concrètes que prenait cette dualité et que nous révèlent non seulement les textes littéraires, les inscriptions et les monnaies, mais aussi tous les autres monuments archéologiques. C'est pour confronter de façon systématique l'image matérielle de la Macédoine qui émergeait des découvertes archéologiques nouvelles aux conclusions sur les institutions, au sens le plus large du terme, qu'il a été fait appel à des spécialistes de plusieurs nationalités, dont les conclusions sont exposées, dans le présent volume.

    Façonnage Broché
    Collection Mελετήματα (Meletemata)
    ISBN 13 978-960-7905-29-1
    Type Name