G. de Waha, Christophe Chabrié

Godefroi de Bouillon

Récit datant de 1688 qui relate l'aventure héroïque (merveilleuse et légendaire) vécue par le duc de Basse-Lorraine au cours de la première croisade

    39,00 € 39,00 € 39.0 EUR

    39,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur G. de Waha
    Traduit par Christophe Chabrié
    Editeur ADRA -Association pour la Diffusion de la Recherche sur l'Antiquité
    Distributeur Association de Boccard

    Le présent ouvrage consiste en une traduction du livre publié en latin par le jésuite belge Guillaume de Waha, en 1688, sous le titre Labores Herculis Christiani Godefredi Bullionii [Les travaux de l'Hercule chrétien, Godefroy de Bouillon]. Ce livre a pour thème la première croisade (fin du XIe siècle) et le rôle capital que le duc de Lorraine y a tenu. Godefroy de Bouillon est alors vice-roi de Lorraine (appelée aussi Lotharingie ou Lotharie) et, à ce titre, vassal de l'Autriche. Ses Etats comprennent un territoire qui dépasse de beaucoup la Lorraine actuelle, puisqu'il s'étend même sur une partie de la Belgique d'aujourd'hui. Guillaume de Waha s'appuie constamment sur les chroniques anciennes, contemporaines de la première croisade ou légèrement postérieures. Mais son livre a surtout pour intention d'appeler à une nouvelle croisade, c'est-à-dire d'obtenir des volontaires qui iraient rejoindre le duc Charles V de Lorraine, lequel est en exil en Autriche, par ordre de Louis XIV. Il y commande les forces autrichiennes qui s'opposent à l'invasion turque. C'est lui, avec le roi de Pologne, qui oblige les Turcs à lever le siège qu'ils avaient mis autrour de Vienne et qui leur prend la citadelle de Buda en 1686, ce qui, à l'époque, a déchaîné l'enthousiasme du monde catholique. Le duc en exil apparaît comme le digne successeur de Godefroy de Bouillon. La ville de Nancy s'enorgueillit d'ailleurs toujours d'être ce qui reste de l'ancienne Lorraine et les trois alérions qui figurent sur les armes de la cité rappellent l'exploit accompli, dit-on, par Godefroy au cours de la croisade : d'une seule et même flèche, il aurait percé trois oiseaux en plein vol.

    Livre Broché
    Date de parution 2009-01-01
    Nbr Pages Arabes 399
    Collection Études anciennes de l'ADRA
    ISBN 13 978-2-913667-21-1
    Type Nom