Paul Goukowsky

Études de philologie et d'histoire ancienne, Tome II

De Pylos à Sardes : cultes, mythes, sociétés

    27,00 € 27,00 € 27.0 EUR

    27,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur Paul Goukowsky
    Editeur ADRA -Association pour la Diffusion de la Recherche sur l'Antiquité
    Distributeur Association de Boccard

    Ce livre se situe aux antipodes de l’humanisme traditionnel et d’un hellénisme centré sur le « miracle athénien ». Son objet est, en effet, de faire surgir du passé une paideia paradoxale, où, pour survivre, il faut apprendre à voler, à mentir, puis à tuer. L’homme fut longtemps un loup pour l’homme, aussi bien chez les Grecs que chez les Barbares, et les figures énigmatiques d’Autolycos, le « Loup », et d’Harpalyké, la « Louve ravisseuse », correspondent à des états de civilisation. Les temps changèrent, et avec eux le Bien et le Mal. C’est l’occasion de revenir sur certains aspects de la genèse d’œuvres aussi fameuses que l’Iliade et l’Odyssée. Une étude de la Dolonie, pièce rapportée de date à peu près certaine, permet d’entrevoir la technique employée par les rhapsodes pour transformer des mythes en récits. Si l’on cherche à identifier dans l’Iliade des procédés analogues, on est amené à penser que le poème mis en forme par « Homère » résulte de la fusion de récits plus anciens, dans lesquels les principaux personnages, en particuliers Hector et Pâris, encore distinct d’Alexandros, demeuraient des figures divines. Avec « Homère » le mythe bascule, quand les dieux se font hommes. Que le poète de l’Odyssée soit plus récent, c’est ce qui ressort d’une étude détaillée consacrée aux Cimmériens. La complexité des cultes de la Troade et de la Lydie voisine surprit certainement les Perses. A l’époque de Xerxès, les mages sacrifièrent aux héros immortalisés par l’Iliade, et aussi au Strymon, d’où était parti Rhèsos. Plus tard, à l’époque des guerres satrapiques, une curieuse inscription de Sardes, publiée par Louis Robert, formule un interdit, qu’il paraît possible d’élucider.

    Livre Broché
    Date de parution 2009-01-01
    Nbr Pages Arabes 351
    Collection Études anciennes de l'ADRA
    ISBN 13 978-2-913667-23-5
    Type Nom