Nicolas Remy, Jean Boes

La Démonolâtrie. Tome I: Livre I. Tome II: Livre II et III

Texte latin de 1595 et traduction

    28,00 € 14,00 € 14.0 EUR

    28,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Auteur Nicolas Remy
    Traduit par Jean Boes
    Editeur ADRA -Association pour la Diffusion de la Recherche sur l'Antiquité
    Distributeur Editions de Boccard

    « On prenait les sorcières fort aisément par leurs aveux, et parfois sans tortures. Beaucoup étaient de demi-folles. Elles avouaient se transformer en bêtes. Au pays des grandes forêts, en Lorraine et au Jura, les femmes volontiers devenaient louves, dévoraient les passants, à les en croire (même quand il ne passait personne). On les brûlait ... En Lorraine, ce fut comme une contagion terrible de sorciers, de visionnaires. La foule, désespérée par le passage continuel des troupes et des bandits, ne priait plus que le diable. Les sorciers entrainaient le peuple. Maints villages, effrayés, entre deux terreurs, celle des sorciers et celle des juges, avaient envie de laisser là leurs terres et de s'enfuir, si l'on en croit Rémy, le juge de Nancy. Dans son livre dédié au cardinal de Lorraine, il assure avoir brûlé en seize années huit cents sorcières. ''Ma justice est si bonne, dit-il, que l'an dernier, il y en eut seize qui se sont tuées pour ne pas passer par mes mains''. » [Jules Michelet, La sorcière] Rémy n'est cependant pas un fanatique. Répertoriant avec soin les agissements des sorcières (il s'agit plus rarement de sorciers) tels que ses fonctions l'ont amené à reconnaître, croisant les témoignages autant qu'il le peut, il met constamment en évidence la forte emprise du démon. Ses justiciables sont coupables de s'être mis une fois sous cette emprise et c'est donc justice de les châtier; l'indulgence n'est pas de mise, car la mort, argumente-t-il, est le seul moyen de les délivrer de leur dépendance. Son traité est ainsi empli de réflexions et de discussions, et, en homme de la Renaissance, il évoque à chaque occasion des parallèles antiques.

    Book Broché
    Nbr Pages Arabes 310
    Collection Études anciennes de l'ADRA
    ISBN 13 978-2-913667-51-8
    Type Name