Maarten Van Buuren

Marcel Proust et l’imaginaire

    49,00 € 49,00 € 49.0 EUR

    49,00 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Edité par Maarten Van Buuren
    Editeur Rodopi - Brill
    Distributeur Association de Boccard

    A la recherche du temps perdu repose sur une théorie de l’imaginaire qui se rapproche de celle des phénoménologues: Husserl, Fink, Sartre. Mais tandis que ceux-ci partent à la recherche de l’essence des choses (eidos) et restent dupes d’une vision essentialiste, Proust développe une théorie anti-essentialiste. Pour lui, l’imaginaire n’est pas l’instrument qui révèle l’essence inaltérable des choses (Wesensschau), mais sert de médiation entre le monde extérieur et le monde intérieur. Proust ne cesse d’affirmer que l’imaginaire est un interface où prennent consistance les être aimés, les souvenirs lointains et l’oeuvre artistique dans une continuelle métamorphose qui plie le monde extérieur au jeu de nos désirs. Relisons donc A la recherche du temps perdu à la lumière de ce concept qui est indispensable pour comprendre Proust et comprendre nous-mêmes.

    1. Proust phénoménologue 2. L’effet Proust 3. Le monde comme image (Du côté de chez Swann) 4. La Recherche, roman d’apprentissage (A l’ombre des jeunes filles en fleur) 5. Le charme discret de la noblesse (Le côté de Guermantes) 6. Les homosexuels et les juifs (Sodome et Gomorrhe) 7. L’amour proustien (Le cycle d’Albertine) 8. L’art et le rêve (Le temps retrouvé) Chronologie Bibliographie Table des matières

    Livre Broché
    Date de parution 2007-01-01
    Nbr Pages Arabes 174
    Collection Chiasma
    ISBN 13 978-90-420-2440-3
    Type Nom