French Banks and the Greek “Niche Market” (circa 1880-1950)

    49,35 € 49,35 € 49.35 EUR

    49,35 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Editeur Librairie Droz S.A.
    Distributeur Editions de Boccard

    L'état actuel des relations bancaires et financières entre la Grèce et l'Europe occidentale ne renvoie pas une image positive, en dépit de leur amitié et de leur patrimoine historique et philosophique commun. Dès le milieu du XIXe siècle, pourtant, le philhellénisme a mobilisé le monde de la banque et de la finance, et le marché parisien a été intimement lié au monde du négoce des villes portuaires de la Mer Egée et à leurs ramifications en Egypte, à Constantinople, dans les zones entourant la mer Noire et à Marseille. Ainsi, plusieurs banques françaises, notamment le Crédit lyonnais, le Comptoir national d'escompte de Paris, Paribas, la Banque de l'union parisienne, la Société générale et le Crédit foncier d'Algérie et de Tunisie, ont eu de forts engagements bancaires et financiers avec les villes méditerranéennes et égéennes où les diasporas grecques étaient actives. Ces "cités-ports" ont joué un rôle majeur dans le déploiement de la « stratégie de niche » mise en place par les banques françaises, en complément des gros marchés américain, russe, chinois et ottoman. La place parisienne a même contrôlé des banques soeurs à Salonique et à Athènes, avec des partenariats durables. S’appuyant sur de nombreuses archives, cet ouvrage permet de reconstituer leurs stratégies financières, en fonction de la conjoncture européenne et de la situation économique grecque.

    Book Broché
    Collection Publications d'histoire économique et sociale internationale
    ISBN 13 978-2-600-01700-8
    Type Name