Crises financières, crises politiques en Europe dans le second XIXe siècle. La Caisse des dépôts et consignations de 1848 à 1918.

    38,30 € 38,30 € 38.300000000000004 EUR

    38,30 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Add to Cart

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    Après le volume sur 1816. Genèse de la Foi publique relatif aux années 1816-1848 où l’on voyait la naissance et l’affirmation d’un nouveau système politico-financier, l’intérêt se porte ici sur la tumultueuse seconde moitié du XIXe siècle. En France, le système financier traverse de profonds bouleversements politiques - la Révolution de 1848, la Guerre franco-prussienne de 1870-71 qui entraîne la chute du Second Empire et inspire les événements de la Commune, une crise financière (1882), une crise politique affectant la IIIe République (1892-1893), ainsi qu’une crise bancaire en 1914 - sans toutefois en être véritablement ébranlé. Il s’agit d’analyser les voies et moyens institutionnels, réglementaires, financiers, mais aussi politiques, idéologiques et culturels destinés à prévenir les crises et à assurer la pérennité de la Foi publique, clé de voûte de la confiance des épargnants dans le système des caisses d’épargne, adossé depuis 1837 à la Caisse des dépôts. La confrontation avec d’autres systèmes financiers européens (la Belgique et l’Italie), dotés d’institutions, d’acteurs et de pratiques différents, offre l’occasion de mesurer les écarts dans les comportements et de mieux comprendre la gestion des crises. Manière de confirmer que l’histoire financière bien comprise ne saurait ignorer ni les modes de construction politiques et institutionnels des États-nations ni les pratiques sociales et économiques des détenteurs de capitaux, petits et grands.

    Format Broché
    Nombre de pages
    224
    Collection Publications d'histoire économique et sociale internationale
    ISBN 13 978-2-600-01493-9
    Type Nom