Le Paradoxe des conséquences : Essai sur une théorie wébérienne des effets inattendus et non voulus des actions

    28,82 € 28,82 € 28.82 EUR

    28,82 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Editeur Librairie Droz S.A.
    Distributeur Editions de Boccard

    Il existe un troisième monde composé d'effets non intentionnels et non voulus des actions individuelles à côté du premier univers des phénomènes naturels et du second constitué d'artifices qui sont les produits directs et voulus des intérêts et des projets humains. La recherche des conséquences inattendues est un axe fondamental du programme des sciences sociales. Ces phénomènes omniprésents constituent un défi lancé à tous ceux qui ont des représentations simplificatrices de l'ordre social et aux positivistes qui croient en la capacité de la science à prédire toutes les conséquences des actions humaines. Depuis au moins les philosophes écossais jusqu'aux travaux théoriques et empiriques les plus récents, les sciences sociales se trouvent confrontées à cette énigme qu'elles ont tenté d'élucider. C'est dans le cadre de cette réflexion novatrice sur l'ordre social qu'économistes et sociologues au siècle des Lumières ont soulevé le problème général de l'émergence de phénomènes complexes bien avant que les biologistes et les physiciens ne le croisent sur leur chemin plus de cent ans plus tard. Max Weber est sans doute celui qui a le plus contribué à identifier les sources de ces effets remarquables non recherchés. Cette étude a une triple ambition. Elle s'efforce d'abord de reconstruire et de restituer, en la systématisant, la sociologie wébérienne du paradoxe des conséquences à partir des éléments dispersés dans l'œuvre du maître de la sociologie allemande. Elle vise ensuite à concourir à l'édification de la théorie de ces processus en mobilisant les acquis de la recherche actuelle. Elle teste enfin le pouvoir explicatif de cette conception en proposant une interprétation de phénomènes sociaux contemporains. Mohamed Cherkaoui est directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique et du Groupe d'Etude des Méthodes de l'Analyse Sociologique, Université de Paris Sorbonne et CNRS. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, coéditeur entre autre du Dictionnaire de la sociologie et du Dictionnaire de la pensée sociologique.

    Book Broché
    Nbr Pages Arabes 240
    Collection Travaux de Sciences Sociales
    ISBN 13 978-2-600-01073-3
    Type Nom