La Satire dans tous ses états: le "meslange satyricque" à la Renaissance française

Bernd Renner

    81,68 € 81,68 € 81.68 EUR

    81,68 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Editeur Librairie Droz S.A.
    Distributeur Editions de Boccard

    La satire, peut-être plus que d’autres formes littéraires, profite considérablement de la renaissance de la culture et des lettres gréco-latines qui marque le seizième siècle. Lucilius, Perse, Horace, Juvénal et Lucien de Samosate deviennent les principaux modèles à suivre des humanistes. La satire est sans aucun doute la forme d’expression par excellence du syncrétisme de la Renaissance, lequel combine érudition humaniste et verve populaire, ambitions morales et comique parfois grossier, objectifs pédagogiques et divertissement, ou encore douceur horatienne et indignation juvénalesque. Ce sont bien ces contrastes, résumés dans la formule horatienne du ridentem dicere verum, qui donnent naissance à une écriture engagée et néanmoins esthétique. En se déliant de ses racines génériques, la satura romaine, la satire s’ouvre notamment aux textes en prose mais aussi au drame satyrique grec, aux farces et sotties médiévales ou bien au coq-à-l’âne. Ainsi s’en trouve enrichi le discours satirique qui, fondé sur la varietas et l’hybriditas, produit un véritable amalgame des traditions antique, médiévale et italienne, et se pose en technique parasitaire de tous les genres. En s’étalant du théâtre de Pierre Gringore à la Satyre Ménippée, les études éditées par Bernd Renner définissent une poétique de la satire et constituent un nouveau plaidoyer pour la satirologie.

    Book Broché
    Nbr Pages Arabes 392
    Collection Cahiers d'humanisme et renaissance
    ISBN 13 978-2-600-01290-4
    Type Name