Etudes ronsardiennes. VI, Pindare avant Ronsard : de l'émergence du grec à la publication des "Quatre premiers livres des Odes" de Ronsard

    113,71 € 113,71 € 113.71000000000001 EUR

    113,71 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

    Editeur Librairie Droz S.A.
    Distributeur Association de Boccard

    Quelle place Marc Antoine Muret (1526-1585) occupe-t-il dans la littérature française ? C’est à cette question que tente, pour une part, de répondre le présent ouvrage consacré à l’œuvre de celui « que la France et l’Italie recognoist pour le meilleur orateur du temps ». Installé en Italie à compter de 1554, Muret ne cesse de publier en latin des textes en rapport avec son enseignement avant de connaître la gloire comme orateur. Ses liens avec la France ne sont pourtant jamais rompus, de Ronsard qui lui dédie en 1567 le « Livre de Sonets » de ses Œuvres à Montaigne qui le rencontre à Rome, en passant par la correspondance qu’il entretient sa vie durant avec ses contemporains français ou ses publications parisiennes et lyonnaises. « J’ai montré parcidevant, & montrerai plus amplement quelque jour, si dieu favorise a mes desseins, que j’ai de quoi tenir quelque ranc entre les letrés » écrivait-il au seuil de son commentaire en français aux Amours de Ronsard. Une ambition couronnée de succès de l’aveu même de Joseph Scaliger : « il faut lire tout ce qu’a fait Muret ».

    Livre Relié
    Date de parution 2002-12-01
    Collection Travaux d'humanisme et renaissance
    ISBN 13 978-2-600-00617-0
    Type Nom