Le Conventum (vers 1030), un précurseur aquitain des premières épopées

    40,04 € 40,04 € 40.04 EUR

    40,04 €

    Option non disponible.

    This combination does not exist.

    Add to Cart

    30-day money-back guarantee
    Free Shipping in U.S.
    Buy now, get in 2 days

    Les historiens de la féodalité connaissent depuis longtemps cet étrange document, ce Conventum des environs de 1030, qui raconte les souffrances de Hugues de Lusignan, maltraité par son suzerain Guillaume de Poitiers. A la fin Hugues déclare solennellement à son supérieur qu’il lui rend sa foi et hommage. Le Comte de Poitiers, qui se trouve à ce moment-là en position de faiblesse, cède, transige, et les choses se rétablissent dans leur ordre hiérarchique normal. Certes, il existe d’autres conventa, où sont ainsi consignés des conflits et leur solution juridique, mais aucun n’a l’ampleur ni la richesse d’épisodes du Conventum passé entre Hugues et Guillaume, à quoi s’ajoute une étrangeté: rien de ce qu’on sait par ailleurs (chroniques, chartes) du Comte de Poitiers et de son vassal ne correspond aux récits du Conventum: ces deux seigneurs ont toujours collaboré en pleine harmonie. Et si le Conventum, se demande Georges Beech, n’était pas un document historique ou juridique, mais l’esquisse d’une chanson de geste, analogue à celle de Girart de Roussillon? Un de ces “canevas” de chanson épique que l’on ne connaît que par hypothèse? La démarche est aussi nouvelle que passionnante. L’ouvrage comprend l’édition du texte latin et deux traductions, française et anglaise.

    Format Broché
    Nombre de pages
    192
    Collection Publications Romanes et françaises
    ISBN 13 978-2-600-00056-7
    Type Nom